Comment créer une société d'import-export dans la mode ?

Comment créer une société d’import-export dans la mode ?

Créer une société d’import-export dans la mode est une tâche difficile mais possible. Avant tout, il convient de bien se renseigner sur les étapes à suivre.

1ère étape : Choisir ses produits

Faire le choix des produits à vendre ou à fabriquer. Exemple : des sacs à main en cuir, des articles de mode, des produits de beauté etc. La plupart des entreprises de mode créées des boutiques en ligne pour pouvoir exposer ses produits. Il s’agit d’une première étape importante à ne pas négliger.

2ème étape : Choisir ses fournisseurs.

Une étape cruciale, soit vous fabriquez vous-même vos articles de mode, ce qui demande certaines compétences tout de même. Soit votre modèle économique est l’achat-revente. Vous aurez donc besoin de démarcher de nombreux artisans pour leur proposer d’acheter leurs produits.

Le business plan, vous sera utile également devant la banque, pour cette raison les données doivent être chiffrées.

3ème étape : se renseigner sur les aides d’Etat qui existent.

Depuis longtemps l’état souhaite encourager la création d’entreprise, à ce titre certaines aides existent. Il faut pour cela se renseigner sur economie.gouv.fr.

4ème étape : Le statut juridique.

Il faut décider du statut juridique de votre entreprise : SARL, SA, SAS, EURL. D’un point de vue légal et dans le fonctionnement de l’entreprise cela change beaucoup de paramètres.

5ème étape : Le business plan.

Qu’est-ce que le business plan ?

Le business plan est le document qui témoigne de l’existence de votre projet de création d’entreprise, il sera obligatoire pour tout financement. Il détaille la stratégie globale que souhaite adopter votre entreprise avant de se lancer.

Première étape : rédiger un business plan.

Il s’agit de l’étape la moins amusante de votre projet, mais une fois réalisée vous aborderez votre projet plus sereinement.

Dans le business plan vous devez décrire :

  • Le contexte dans lequel vous travaillerez.
  • Les risques liés à votre activité : politiques, légaux.
  • L’insolvabilité et les problèmes financiers.
  • Les cibles ou mieux un persona qui répondra au client type de votre entreprise.
  • Les modes de financement de votre projet.
  • Un plan d’évolution sur plusieurs années, il faut décrire les ventes potentielles et le chiffre d’affaires sur le court, moyen et long terme.
  • Le retour sur investissement de votre activité attendu sur plusieurs années.
  • Ne pas hésiter à joindre également des enquêtes, des insights, des sondages qui prouvent la nécessité de votre activité de répondre à un besoin. Et de toutes données chiffrées venant étayer votre discours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.