Les 5 Commandements pour essayer correctement ses nouvelles chaussures

Femme, Fille, Dame, Gens, Mode, Style, Jeans, Jean

 

Halalala, les chaussures. Il faut bien se l’avouer : on en est toutes et tous dingos ! Tellement addicts qu’on va jusqu’à en acheter plusieurs paires par saison. Voire par mois. Coup de cœur instantané ou réel besoin, c’est d’abord le rendu visuel du modèle qui nous fait craquer. Oui mais voilà, c’est loin d’être la seule donnée à prendre en compte si l’on veut profiter au mieux de son achat, qu’il soit compulsif ou non. Eh oui, il semblerait que ce soit le scoop du jour : l’esthétique va de paire avec le confort ! Voici 5 commandements pour trouver chaussure à son pied et être bien dans ses baskets (ça marche aussi avec les escarpins :p ) !

 

Commandement N°1 : La bonne pointure tu commanderas. Et pas celle que vous avez l’habitude de prendre. Non non non. La bonne pointure, ce n’est pas de se dire « je fais du 37, donc je prends du 37 ». Car toutes les marques ne chaussent pas de la même manière. Eh oui, ça complique la donne mais c’est comme ça. Bon, généralement, quand on connaît sa pointure dans une marque on peut se dire qu’on ne prendra pas trop de risque à toujours prendre la même chez elle.

femme-essai2.JPG Commandement N°2 : La fatigue de tes pieds, tu prendras en compte. Si vous essayez votre nouvelle paire de chaussures une fois le matin puis à nouveau le soir, vous vous apercevrez que vous ne vous sentez pas tout à fait pareil dedans. C’est normal : au cours de la journée, le pied a tendance à gonfler. Il est donc conseillé de prendre en compte cette donnée et de voir si on arrive à enfiler sa nouvelle paire fétiche à n’importe quel moment de la journée.

Commandement N°3 : Les deux chaussures tu enfileras. Car pour celles et ceux qui ne le savent pas, nous avons tous tendance à avoir un pied plus fort que l’autre. Il convient donc de toujours essayer la droite et la gauche afin d’éviter les mauvaises surprises par la suite.

Commandement N°4 : Le bon maintien tu vérifieras. Histoire de ne pas perdre votre paire de sandales et de vous retrouver pieds nus en pleine ville. J’ai besoin de développer ?

Commandement N°5 : Trois pas avec tu feras. Car les chaussures peuvent aller au pied mais une fois debout, cela peut changer du tout au tout. Marcher avec vous permettra de vérifier si elles sont vraiment adaptées à vos pieds. Et attention : toujours en intérieur. Car une fois portées à l’extérieur, vous risqueriez de ne plus pouvoir les échanger si elles s’avéraient inadaptées.

Et pour les petits loups ? Dès leur naissance, ils ne font que grandir ! Normal mais derrière, il faut suivre leur morphologie qui se développe à pas de géant ! Entre 3 et 12 ans, leurs petons vont s’affiner et la voûte plantaire se former.

L’enfant va alors gagner en pointure à un rythme accéléré : un centimètre en moyenne par an entre 2 et 5 ans et deux pointures dès 4 ans. Des chaussures adaptées sont donc importantes pour la croissance et le confort. Les lacets maintiendront mieux leurs petits pieds mais les fermetures à scratch leur rendront la vie plus facile. Si votre enfant a un coup de coeur pour une chaussure possédant une languette à l’arrière, réjouissez-vous : elles seront plus pratiques à enfiler. Et évitez de réutiliser la basket du grand frère ou la bottine de la grande soeur : certes, c’est une économie, mais qui risque de poser des problèmes orthopédiques causées par la déformation de l’aîné. Sachez enfin qu’il est conseillé d’emmener son petit bout chez le podologue à partir de 4/5 ans afin de prévenir d’éventuels problèmes. Une usure anormale de la chaussure peut être un excellent indicateur ! Avant cet âge, c’est encore tôt sauf si vous constatez une gêne, une déformation ou s’il a tendance à tomber un peu trop souvent.